This post is also available in: English (Anglais)

Exposition « par petites touches »

Eric Dubois-Geoffroy, « par petites touches », rétrospective 2015-2019

Vernissage le samedi 6 avril à 18h00 en présence de l’artiste

Exposition réalisée dans le cadre des 7 expositions « Un artiste … Un mois » proposées par le Musée de la Vie Rurale de Steenwerck, d’avril à octobre 2019

Du 6 au 30 avril, j’ai le plaisir de vous présenter mes projets photographiques réalisés en collaboration avec le Musée de la Vie Rurale de Steenwerck, l’école Joe’s Art Concept de Lens, avec le concours de la ville de Steenwerck et du restaurant la Gare des années folles, dont :

« Mademoiselle »
« Dark Land »
« True friend »
« Train de nuit »
« Variations chapelières »
« Tess »

Séries photographiques réalisées en collaboration avec Aurore, Daphnée, Iris, Kelly, Manon, Margaux, Marie, Margot, Mathilde, Suz Chevrier, Wendy, modèles.

Du 6 au 30 avril 2019

Lieu : Musée de la Vie Rurale de Steenwerk (59, Fr).

le Musée est ouvert jusqu’au 22 avril de 14h à 18h en semaine et de 15h à 19h le dimanche
puis, chaque dimanche de 15h à 19h d’avril à novembre.
Pour les groupes : ouvert toute l’année en semaine sur réservation.

Modèle : Suz Chevrier - Lieu : Gare des années folles - Sailly-sur-la-Lys

Tess d’Uberville

Mise en scène au sein d’une même prise de vue, les destins du personnages de Tess se font face ou coexistent. Femme déchirée entre ses aspirations d’indépendance, son esprit de liberté et le respect de l’ordre établi, les convenances et le poids du patriarcat, il ne reste au personnage de Tess que la solitude et le repli sur ses propres fêlures et blessures. Un face à face violent et désespérant.

Extraits de Tess d’Uberville

« Il lui montra les pelouses, les parterres, puis le verger et les serres où il lui demanda si elle aimait les fraises.
– Oui, dit Tess, quand c’est la saison.
– Ce l’est déjà ici.
Et D’Urberville en cueillit pour elle des spécimens qu’il lui tendait tout en se baissant ; puis, ayant choisi un fruit particulièrement beau de la variété dite « Reine britannique », il se redressa et, le tenant par la queue, le lui approcha de la bouche.
– Non, non ! fit-elle vivement, et elle mit les doigts entre ses lèvres et la main du jeune homme… J’aimerais mieux la prendre dans ma main.
– Allons donc ! dit-il en insistant.
Et, un peu ennuyée, elle ouvrit les lèvres et accepta la fraise. Ils passèrent quelque temps à flâner ainsi, Tess mangeant avec un plaisir mêlé de répugnance ce que D’Urberville lui offrait. (…)»

«Pourquoi ne m’avez-vous pas dit qu’il y avait du danger avec les hommes? Pourquoi ne m’avez-vous pas avertie? Les dames savent contre quoi se défendre parce qu’elles lisent des romans qui leur parlent du danger qu’il y a avec les hommes.»

«La femme parfaite, vous le voyez, était une travailleuse, ce n’était pas une oisive ni une grande dame, mais une femme qui employait ses mains et sa tête pour le bien des autres.»

«La beauté ou la laideur d’un caractère n’est pas seulement dans les actions accomplies, mais dans les aspirations et les désirs. La véritable histoire d’un être n’est point dans ce qu’il a fait, mais dans ce qu’il a voulu faire.»

Tess of the d’Urbervilles By Thomas Hardy, 1891.

Dark Land project

Le projet « Dark Land » est une incursion dans les textes appartenant au courant littéraire du Romantisme noir, depuis ses débuts du XIXème siècle jusqu’à nos jours, dans ses différentes évolutions et courants.

D’autres textes ont été retenus, en collaboration avec chacune des collaboratrices, modèles, en contre-point au courant romantique noir, ils partagent la même mélancolie, une certaine noirceur, associés à l’humour et une réelle sensualité.

Chaque série photographique est mise en scène avec en écho des extraits de textes et de poèmes de Milosz , de Paul Verlaine notamment.

True Friends

Construite à partir des poème de Lord Byron «Elle marche dans la beauté» et «À l’imagination» d’Emily Brontë, cette série photographique a abouti à la réalisation d’un court métrage photographique en anglais, accessible à partir du QR CODE affiché dans l’exposition.

Des QR CODE jalonnent les photographies présentées dans l’exposition et donnent accès à la série complète ou au court métrage photographique qui prolongent les photographies.

A découvrir le court métrage sur Vimeo https://vimeo.com/217337643

Peau d’Âne

Peau d’Âne est une série construite à partir des différentes interprétations du conte, depuis ses origines et les premières illustrations publiées aux XVIIIème et XIXème siècles jusqu’au film de Jacques Demy en 1970.

Le tournage du backstage est à voir sur https://vimeo.com/214505403

Pilot Super Factory

Une série de photos en hommage aux photographes femmes pionnières , Germaine Krull (1897-1985) et Lee Miller (1907-1977), et à toutes les photographes amateurs inconnues.

Photo : Eric Dubois-Geoffroy Make up et coiffure : Les Ciseaux d'Adel Modèle : Aurore Lieu : Musée de la vie rurale Steenwerck

Wagon lit /night train

Série photographique réalisée dans un des derniers wagon-lit de la compagnie de chemin de fer PLM (Paris-Lyon-Méditerranée), construit au début des années 20, et maintenant à quai au restaurant de la Gare des Années folles à Sailly sur la Lys.

Variations chapelières

« Oser porter un chapeau, c’est montrer son vrai visage » affirme la publicité.

Cette variation chapelière, réalisée à partir des collections du musée, donne à penser que pour une fois la publicité n’est pas mensongère.

Sans rien d’autre qu’un chapeau, cette variation de bibis et autres couvre-chefs est le point d’entrée d’expressions et d’émotions particulières.

Exposition réalisée grâce au Musée de la Vie Rurale de Steenwerck

Que les personnes et les institutions qui ont permis par leurs collaboration, leurs prêts généreux et la mise à disposition des lieux de tournage pour la réalisation de cette exposition trouvent ici l’expression de ma gratitude :

M. Jean-Pierre Renaux, directeur du Musée de la Vie Rurale de Steenwerck, pour les prêts de costumes et d’accessoires, ainsi que pour l’ouverture du Musée aux tournages des différentes séances photographiques,

Mme Cathy Desbiens, directrice de l’Ecole Joe’s Art Concept de Lens, ainsi que l’ensemble des enseignants et élèves coiffeuses et maquilleuses,

Mme Aude Gau, chef d’entreprise et gérante de L’Heure Enchantée et Mme Adeline Thuillier, coiffeuse et gérante des Ciseaux d’Adel,

M. Joël Devos, maire de la ville de Steenwerck, pour l’ouverture de la maison Decanter aux différents tournages dont «True Friends», «Dark Land», «Peau d’Âne»),

Mes remerciements également aux services techniques de la Ville de Steenwerck pour leur disponibilité,

M. Julien Ruchot, gérant du restaurant de la Gare des Années Folles, à Sailly-sur-la-Lys, pour l’ouverture du wagon-lit de 1924, classé, et de la «gare des Années Folles»,

L’ensemble de ces projets n’auraient pu être réalisés sans la collaboration des différents modèles ou co-autrices qui ont su incarner avec talent, patience, et toujours dans la bonne humeur, les différents personnages, textes et scénarios de ces projets : Aurore, Daphnée, Iris, Kelly, Manon, Margaux, Marie, Mathilde, Suz Chevrier, Wendy.

Projets présentés

«Mademoiselle»
« the Roaring Twenties »
« Pilot super factory »
« Peau d’âne »
«Dark Land»
«True friend»
« Wagon lit »
« Night Train »
«Variations chapelières»
«Tess»

Photo : Eric Dubois-Geoffroy Make up et coiffure : Les Ciseaux d'Adel Modèle : Aurore Lieu : Musée de la vie rurale Steenwerck

Dans la presse

Articles publiés dans la Voix du Nord

 

Téléchargez le dossier de presse